Une aide automatisée facilite le travail du personnel soignant pour le transfert des patients.

Les soins aux patients en surcharge pondérale représentent un défi particulier pour le personnel soignant et des risques d'effets graves durables pour sa santé. Un dispositif motorisé d'aide au transfert des pa-tients permet au personnel infirmier de déplacer les patients lourds sans effort.

Le manque de personnel, de plus en plus crucial, est un problème sérieux pour la santé publique. Par conséquent, le personnel est souvent confronté à la nécessité d'apporter - sans beaucoup d'aide- des soins à des personnes en surcharge pondérale sans beaucoup d'aide. Les contraintes inhérentes à cette situation ont pour conséquence des troubles de l'appareil moteur, des lésions dorsales apparaissent fré-quemment. En effet, 12 pourcent du personnel soignant abandonnent chaque année leur activité pour cause de blessures au dos. 52 pourcent ont des maux de dos chroniques. Le personnel soignant des maisons de retraite est encore plus souvent blessé, car les patients devaient être changés de lit, jusqu'il y a peu, avec des dispositifs automatiques d'aide réduits au minimum.

Le transfert d'un patient par une seule personne peut être effectué de manière sûre, confortable et sans risque pour la santé du personnel si un appareil entièrement automatique est utilisé. La société Astir Technologies (Concord, Massachusetts) s'est fixée comme objectif de développer, à l'aide des technolo-gies dernier cri, un dispositif d'aide au transfert permettant aux établissements hospitaliers de diminuer leur coûts. Le risque de blessure du personnel soignant et la contrainte subie par le patient sont égale-ment minimisés. Le système PowerNurse™ a été conçu pour pallier à cette situation. Le mécanisme com-plet est intégré dans un appareil plat (187 x 71 x 5,8 cm) qui se pose sur un brancard d'hôpital normal. PowerNurse™ permet de transférer les patients sur un autre lit, sur un brancard, sur un appareil d'image-rie ou sur une table d'examen ou d'opération. Comme d'autres développements constatés au cours de ces dernières années, l'évolution du dispositif PowerNurse™ a été rendu possible par les progrès réali-sés dernièrement en matière technique et de miniaturisation.

L'un des points critiques dans la construction de l'appareil a été la motorisation et l'entraînement. Des aimants de forte puissance et les progrès réalisés en matière de bobinage moteur ont permis de cons-truire des moteurs extrêmement compacts et à régime élevé. «maxon est l'un des leaders dans ce do-maine et offre une gamme étendue de produits de grande qualité. Grâce à ces produits, nous avons pu réduire encore les dimensions de PowerNurse™, le rendant ainsi plus facile à piloter», explique Chris McNulty, Directeur d'Astir Technologies et développeur de PowerNurse™.

La solution d'Astir Technologies intègre des bandes de transport, des moteurs et des composants élec-troniques dans un profil extrêmement plat, qui permet le transport automatisé de poids élevés. Au cours de la phase de développement du premier prototype, des charges dépassant 180 kilos ont été transpor-tées sans aucun effort. Les moteurs EC 45 de maxon motor de 250 W de puissance ont été sollicités à un cinquième seulement de leurs performances. Il a ainsi été possible d'utiliser des moteurs de type EC-max 40, de 120 W, dans le produit fini, car leur puissance suffit au transport des patients. Les moteurs EC 45, plus puissants, sont installés dans un modèle destiné aux patients en surcharge pondérale élevée qui se trouve en cours d'élaboration.

La vitesse de transport de PowerNurse™ atteignait seulement 2,54 cm par seconde, à l'origine. Cette vitesse est certes particulièrement adaptée à la prise en charge et à la dépose des patients, mais le transfert se déroulait trop lentement, dans l'ensemble. Pour cette raison, Astir Technologies équipa son modèle béta d'une option à deux vitesses, permettant ainsi à l'appareil de déplacer désormais les patients à une vitesse de 2,54 ou de 5,08 cm par seconde.

«La gamme étendue d'entraînements maxon de différents diamètres, à réductions diverses et nombre varié de niveaux de commutation nous a permis d'affiner considérablement la vitesse de l'appareil tout en garantissant une valeur maximum du couple», déclare McNulty. La combinaison de la commande moteur maxon DEC 50/5 et des moteurs EC 45 ou EC max 40 a permis d'améliorer considérablement la structure et le fonctionnement de l'appareil. Le PowerNurse™ contient quatre moteurs EC-max 40, quatre réducteurs planétaires GP 42C à trois niveaux et rapport de réduction de 43:1, ainsi que quatre servoamplificateurs DEC50/5 et un bloc d'alimentation 48 VDC de 400 watts.

Les galets d'entraînement de l'appareil ont représenté un défi très particulier lors de la conception. En effet, ils devaient résister à l'énorme couple de l'entraînement. Par conséquent, des galets cannelés, des galets lisses et des galets à revêtement polyuréthane ont été soumis à un processus d'évaluation très long. En fin de compte, les galets à revêtement ont répondu aux attentes et ils ont également montré une grande stabilité aux couples des moteurs. L'appareil PowerNurse™ ne requiert aucune interface logicielle et il se commande uniquement à l'aide de touches. Il peut fonctionner en trois modes différents: abaissement, alignement et transport. En mode abaissement, le patient est tiré sur l'appareil par les bandes de transport pendant que l'appareil, dans le même temps, se déplace à l'aide des bandes d'entraînement pour se glisser sous le patient. Les deux opérations se déroulent simultanément, l'ensemble est par conséquent plus supportable pour le patient que si des appareils conventionnels étaient utilisés.

En mode alignement, seules les bandes supérieures sont en service. Ce mode permet d'aligner le patient et, le cas échéant, la protection pour incontinence. En mode transport, seules les bandes inférieures sont utilisées. Ce mode de fonctionnement permet de déplacer PowerNurse™ et le patient pris en charge sur une surface adjacente. Tous les modes de fonctionnement permettent des mouvements de rotation et de translation. Les quatre moteurs maxon sont nécessaires à la réalisation de tous les modes de fonctionnement de l'appareil. Astir Technologies étudie actuellement toutes les possibilités d'améliorer encore l'interface homme-machine, en ajoutant un gyroscope de lacet, afin d'élever encore le niveau de performances de la commande moteur. D'après le constructeur, cela simplifiera encore la commande du PowerNurse™.

 © maxon motor ag

Navigateur produits

Adresse

mdp SAS

21 porte du Grand Lyon01700 NeyronFrance
+33 (0)4 72 01 83 00 +33 (0)4 72 01 83 09
Contact