Sur les traces d'animaux sauvages

Éléphants, lions ou troupeaux entiers d'antilopes: une caméra digitale spécialement conçue pour les documentaires permet de capturer rapidement les animaux sauvages. Le caméraman et son équipement doivent montrer un haut degré de professionnalisme pour saisir des scènes changeant rapidement et dans des conditions d'éclairage difficiles. Des petits moteurs maxon permettent d'éviter les distorsions chromatiques lors de l'enregistrement.

35 °C à l'ombre d'un soleil implacable. Aucun nuage ne vient troubler le ciel d'un bleu azur profond : voici la savane du Kenya, avec sa faune fascinante et ses paysages magnifiques. Des équipes de tournage du monde entier se retrouvent ici, sur la piste des animaux sauvages. Un travail dangereux car il vaut mieux éviter de s'approcher trop près des lions, éléphants et autres. Nous parcourons la savane en jeep à la recherche de la faune sud-africaine. Soudain, un lion apparaît à l'horizon sous le soleil de midi. À peine visible dans les hautes herbes, il reste impassible à l'approche de la Jeep. Le caméraman prend position. La caméra digitale ARRI AMIRA est au point. Et le roi de la savane est capturé en images.

L'équipe et l'équipement sont également mis à l'épreuve par la chaleur extrême. Un système de refroidissement spécial est intégré à la caméra, ce qui lui permet de fonctionner sans problème jusqu'à des températures de 50 °C, explique Gunter Föttinger, directeur technique de la section Embedded Image Processing chez ARRI. Chaque caméra est également soumise à un test de résistance au froid jusqu'à -20 °C, une température que les caméras supportent aisément.

Parfaite pour les documentaires
Les documentaires animaliers sont des productions complexes, réalisées avec une équipe aussi réduite que possible. La caméra ARRI AMIRA est spécialement conçue pour les documentaires et l'utilisation par un opérateur unique. Fabriquées à Munich (Allemagne), ces caméras digitales configurables offrent en permanence une haute qualité d'image (jusqu'à 200 images par seconde) identique à celle de leur grande sœur, l'ARRI ALEXA, qui a été utilisée pour des films hollywoodiens comme «Iron Man 3» entre autres.

Changement de filtre via des moteurs maxon
Dans des conditions à forte luminosité, le filtre ND (à densité neutre) installé dans l'ARRI AMIRA est déplacé par commande moteur devant le capteur. Ce filtre atténue l'intensité lumineuse et confère à l'image un caractère «neutre» : aucune distorsion chromatique n'apparaît, seule la luminosité est réduite. L'utilisation de filtres ND est primordiale pour le travail artistique lors de la capture d'images.

Des moteurs RE 8 maxon avec codeurs MR et réducteur planétaire GP 8A sont utilisés pour cette application. Les moteurs DC avec balais entraînent les broches dans le module de capteurs qui appliquent ou retirent les filtres devant le capteur d'images. ARRI a choisi les entraînements maxon car « c'est le seul moteur 8 mm sur le marché qui offre une solution raisonnable pour un codeur d'impulsions rotatif avec le même diamètre », selon Michael Haubmann, architecte matériel ARRI.

 © maxon motor ag

Navigateur produits

mdp

21 porte du Grand Lyon01700 NeyronFrance
+33 (0)4 72 01 83 00 +33 (0)4 72 01 83 09
Contact