Le clin d'œil androïde avec la technique d'entraînement maxon.

Imaginez que vous entrez dans une pièce pour vous trouver nez-à-nez avec votre double. Ce robot androïde n'est certes pas fait de chair et de sang, mais il ressemble déjà terriblement à un humain, vu de l'extérieur. En Chine, ce scénario fait désormais partie de la réalité, non plus du domaine de la science-fiction. Les clins d'œil, les mouvements des bras et des jambes de ces chefs d'œuvre sont assurés par des entraînements de la maison maxon motor. L'alliance parfaite entre art et technique.

La société chinoise de haute technologie Xi’an Chaoren Robots maîtrise parfaitement la combinaison d'une apparence humaine avec les fonctions techniques d'un robot et ce, avec un respect des détails époustouflant. L'aspect des robots est directement calqué sur l'apparence humaine. Jusqu'aux cheveux et aux sourcils, véritables et implantés à la main avec une extrême minutie. Conçue en silicone, l'enve-loppe de l'androïde est ainsi très souple et son toucher est proche de celui de la peau humaine. «En donnant cet aspect à nos robots, nous souhaitons leur donner un caractère humain plutôt que présenter une machine pleine de froideur comme le sont souvent les robots androïdes», explique Zou Ziting, Direc-teur Général de la société Xi’an Chaoren Robots.

En effet, le robot jumeau du Directeur Zou Ren Ti diffère à peine de l'original, ce qui peut faire froid dans le dos. Il appartient à la première génération des robots imitant le vivant. Il y a sept ans, cette société ins-tallée dans la ville de X'ian, capitale de la province du Shaanxi, a commencé à développer des robots hu-manoïdes. Elle les commercialise depuis 2006. La même année, Xi’an Chaoren Robots s'est vue décer-ner la récompense «Robot of the year » par la revue Time Magazine. Le nombre d'androïdes n'a cessé d'augmenter depuis et leur utilisation s'est extrêmement diversifiée. Ils sont désormais en mesure de donner des explications et d'effectuer des présentations de produits aux visiteurs de foires et d'exposi-tions. Mais ce sont surtout les musées qui représentent entre temps la clientèle typique de ce fabricant de robots – par exemple le Musée National de Chine. La chaîne de télévision chinoise CCTV (China Cen-tral Television), elle aussi, a déjà commandé un robot destiné à doubler le célèbre présentateur TV Li Yong. Dans un avenir proche, les robots seront équipés de sorte à pouvoir assurer des tâches domes-tiques - par exemple en tant que garde d'enfants, robot de service ou aide-soignant.

Chaque robot est unique

Mais il est impératif pour ceci que le robot apprenne à marcher, car ses déplacements sont pour l'instant réduits à des mouvements primaires. Ainsi, il bouge la tête dans toutes les directions. Il peut cligner des yeux et les faire aller et venir. Il est également en mesure de bouger les bras, les poignets, les jambes et les pieds – il peut saluer le public de la main, par exemple, ou battre le rythme du pied. Il ne manque pas non plus de qualités d'élocution. Une commande à distance lui permet d'effectuer des mouvements avec la bouche et de parler en même temps. La fabrication de ce robot prend six mois. Chaque robot est un appareil unique qui présente ses propres caractéristiques de mouvement.

Clins d'œil et salutations grâce aux moteurs maxon

La durée de vie des robots est largement tributaire de leurs moteurs puissants et de petite taille. La so-ciété Xi’an Chaoren Robots a choisi les moteurs maxon comme technologie d'entraînement, car ils dispo-sent d'un très bon rendement malgré des dimensions très réduites, explique Zou Ziting. La troisième génération des robots Xi’an Chaoren est ainsi équipée de 16 moteurs sans balais de différents modèles fournis par maxon motor. Le robot jumeau du présentateur TV chinois Li Yong est, pour sa part, équipé exclusivement de moteurs maxon.

Ces moteurs de précision ont un diamètre compris entre 16 et 40 mm. C'est le cas, entre autres, du mo-teur plat EC-i40 combiné avec le réducteur planétaire GP 32 C. Cet assemblage assure les mouvements des bras du robot. En ce qui concerne le réducteur planétaire, l'entreprise a choisi le modèle équipé d'axes en céramique, car ils permettent d’obtenir des couples nettement supérieurs à ceux possibles avec les axes en acier; d'autre part, leur résistance à l'usure dépasse de loin celle des axes en acier. Les robots humanoïdes chinois, à l'instar de l'androïde Hubo du Korea Advanced Institute of Science and Technology, sont également équipés d'un entraînement maxon EC-4pole dynamique et à grande efficaci-té énergétique. Avec ses deux paires de pôles, le rotor crée une énorme densité de performances. Les 120 W de puissance du moteur EC-4pole 22 permettent au robot de s'incliner en réponse aux ordres donnés. Les mouvements des yeux, des paupières et de la bouche sont assurés eux aussi par des mo-teurs maxon.

Mais les robots «humains» vont d'ici peu encore gagner en intelligence, aidés par les moteurs maxon. Ils seront bientôt en mesure, en plus des mimiques du visage, d'effectuer leur premiers pas de manière autonome et de réagir aux autres personnes via une commande vocale.

 © maxon motor ag

Navigateur produits

Adresse

mdp SAS

21 porte du Grand Lyon01700 NeyronFrance
+33 (0)4 72 01 83 00 +33 (0)4 72 01 83 09
Contact