Inspection des canalisations à densité de puissance maximum.

Imaginez que l'évacuation est bouchée et que plus aucune goutte d'eau ne s'écoule. Un problème de tous les jours – la cause peut se dissimuler dans le dernier coude d'un système d'évacuation des eaux. Une situation idéale pour utiliser un robot d'inspection, qui sera chargé d'en découvrir la cause. Des moteurs maxon assurent alors, par exemple, l'entraînement de haute précision des véhicules robotisés.

De plus en plus souvent, des robots sont chargés d'effectuer des tâches entièrement automatisées dangereuses pour les personnes, monotones voire même inacceptables. Ainsi, des systèmes entièrement novateurs sont développés, comme des robots d'inspection chargés de détecter avec la plus grande précision les détériorations des canalisations d'évacuation des eaux. Il existe même des robots d'inspection qui grimpent à 90 mètres de haut, sur une éolienne, pour examiner les pales des rotors d'une installation éolienne. Les systèmes de canalisations souterraines de plusieurs kilomètres sont extrêmement complexes; ils doivent malgré tout fonctionner en permanence avec une grande fiabilité. Des inspections régulières sont donc inévitables afin d'éviter les détériorations provoquées par la corrosion, des fissures ou l'usure mécanique. Mais les systèmes d'évacuation des eaux étroits et fortement coudés sont souvent inaccessibles aux personnes – par conséquent, seul un équipement technique est envisageable dans de telles configurations. Que ce soit pour effectuer une inspection ou pour éliminer des avaries, les appareils appropriés existent désormais en plusieurs modèles. En fonction du type d'utilisation, le robot pour canalisation présente des caractéristiques différentes en matière de taille, d'équipement d'outillage et d'autres fonctions spéciales.

La société iPEK International GmbH installée à Sulzberg (Allemagne) et Hirschegg (Autriche) propose une gamme étendue de robots d'inspection de tuyauteries et de canalisations, qui va du simple système d'inspection à l'installation complète. La société fondée en 1988 développe des systèmes de caméras et de chariots chargés d'inspecter des canalisations et fabrique par exemple le système modulaire d'inspection «ROVION®».

Les chariots se caractérisent par leur manœuvrabilité simplissime et un empattement réduit qui facilite un parcours sans encombre entre des obstacles et des marches. Deux tailles de chariot et un châssis supplémentaire rendent possible l'inspection de tuyauteries de diamètre intérieur compris entre 100 mm et 1000 mm. Commandé à distance, le ROVION est équipé d'une caméra en couleurs, dont la fonction d'obturation assure la protection de l'objectif. D'autre part, les LED puissantes permettent d'éclairer même l'angle le plus difficile d'accès. En parallèle, il existe des équipements utilisables dès un diamètre de 100 mm, comme par exemple le système «SUPERVISION®» ou «ROVVER®». Le système «SUPERVISION®» a été conçu spécialement pour l'inspection des puits, regards et forages de grande profondeur.

Des moteurs maxon dans les tuyaux

Les entraînements de ces robots pour canalisations doivent répondre aux exigences de contraintes importantes. Par exemple, ils doivent présenter une densité de puissance particulièrement élevée afin que leur encombrement soit réduit au minimum. Ce critère est primordial dans les configurations à encombrement réduit. D'autre part, les moteurs doivent présenter une courbe de puissance régulière pour que leur réglage soit d'une grande précision. Si un réducteur palnétaire est utilisé, il doit impérativement présenter un excellent rendement. La fabrication des modules moteur-réducteur doit également être d'excellente qualité car ils sont soumis à des contraintes extrêmes. Les moteurs maxon motor répondent à toutes ces conditions préalables. Les moteurs maxon sont utilisés comme moteurs d'entraînement dans les chariots des systèmes d'inspection ROVION®, SuperVision® et ROVVER®. Tous les moteurs utilisés sont couplés à un réducteur approprié.

Le plus gros moteur maxon utilisé dans les produits iPEK est le moteur sans balais EC-max 30, d'une puissance de 60 W. Le chariot ROVION® est équipé d'un moteur EC-max de 22 mm de diamètre. Cet entraînement est aussi le plus petit utilisé dans le domaine des chariots de transport. Chaque chariot est équipé de deux entraînements (à gauche et à droite) afin de le rendre dirigeable. Les têtes pour caméra destinées aux robots pour canalisation sont parfois équipées de moteurs de taille moyenne, qui assurent les mouvements de rotation, de pivotement et de mise au point. La plus petite combinaison mise en place comprend un moteur maxon DC RE 6 – moteur à courant continu à haut rendement énergétique et  seulement 6 mm de diamètre. Localisé dans une tête pour caméra extrêmement maniable, cet entraînement fonctionne en combinaison avec un réducteur planétaire. Les têtes pour caméra à éclairage par LED permettent d'inspecter jusqu'au moindre recoin d'un système de canalisations, car elles disposent d'une plage de pivotement de ±135 degrés et peuvent pivoter de manière illimitée autour de leur propre axe. D'autres moteurs sont utilisés pour entraîner le levage du levier de la caméra.

 © maxon motor ag

Navigateur produits

Adresse

mdp SAS

21 porte du Grand Lyon01700 NeyronFrance
+33 (0)4 72 01 83 00 +33 (0)4 72 01 83 09
Contact