Sous tension: bolides électriques

De zéro à cent km/h en 1,513 seconde – nouveau record du monde d'accélération pour un véhicule à entraînement électrique. C'est aux étudiants d'AMZ que revient le mérite d'avoir établi ce nouveau record en 2016.

Ce projet est soutenu par le club universitaire de sport automobile de Zurich AMZ (Akademischer Motorsportverein Zürich). Fondé en 2006 par des étudiants de l'École polytechnique fédérale de Zurich (ETH) qui - chaque année - développent un prototype pour participer à diverses épreuves européennes de «Formula Student». Cette année, la course sur le circuit de Silverstone a réuni 130 équipes étudiantes originaires de plus de 30 pays.

Après avoir développé 3 véhicules équipés de moteur à combustion, AMZ s'oriente depuis 2010 vers les voitures de course à entraînement tout électrique. Entre-temps, sept bolides électriques ont vu le jour. Chaque fois, ils reçoivent le nom d'un col suisse célèbre. Cette année, le col du Saint-Gothard a servi de parrain à la dixième voiture de course sortie des ateliers AMZ. Le poids total de «gotthard» atteint à peine les 172 kilos. Disposant d'une puissance de 216 ch, on obtient un rapport de 1,26 ch/kg, ce qui permet une accélération considérable et relègue dans l'ombre même les plus performantes des voitures de course.

Entraînement maxon pour DRS

Les systèmes d'entraînement maxon jouent un rôle aussi modeste que décisif pour l'efficacité de «gotthard». Ils sont utilisés dans le Drag Reduction System (DRS). Comme son nom l'indique, ce système sert à réduire la résistance de l'air au niveau de l'aileron arrière du véhicule et, par conséquent, à améliorer son efficacité. L'élément arrière de l'aileron est commandé par un mécanisme à levier. Son orientation est réalisée par le moteur maxon EC 22 sans balai et le réducteur planétaire GP 22 HP à codeur. L'unité d'entraînement est intégrée dans l'élément principal de l'aileron arrière.

Dans le domaine du sport automobile, on parle des deux états du DRS. En fonction du tronçon parcouru, le volet est fermé ou ouvert. La plupart du temps, il reste fermé, notamment dans les virages. En effet, c'est là que l'équilibre aérodynamique est le plus fort. Plus les appuis sont élevés, meilleure est l'adhérence des pneus, ce qui permet d'accélérer dans les virages. Toutefois, en ligne droite, l'objectif consiste à réduire au maximum la résistance de l'air pour obtenir des vitesses plus élevées. Le second état entre alors en scène. Il s'agit de l'état ouvert: la diminution de la résistance de l'air permet d'économiser de l'énergie en ligne droite.

0,2 seconde pour la rotation du volet

Selon Philip Dalla Palma, étudiant engagé dans le projet et responsable des ailerons avant et arrière, le système d'entraînement maxon correspond parfaitement aux attentes initiales. «Nos attentes vis-à-vis de la chaîne cinématique étaient très simples: la rotation du volet DRS doit se faire en 0,2 seconde. L'arbre du réducteur planétaire subit une contrainte maximale de 1,7 Nm et doit pouvoir tourner de 165 degrés».
En clair, la voie est libre pour d'autres victoires et records mondiaux !

 © maxon motor ag

Navigateur produits

mdp

21 porte du Grand Lyon01700 NeyronFrance
+33 (0)4 72 01 83 00 +33 (0)4 72 01 83 09
Contact