Des machines high-tech d'analyse de sang

Des machines high-tech analysent les échantillons de sang humain, détectent les troubles hémostatiques et contribuent ainsi à sauver des vies. La société de distribution maxon installée en France fournit les entraînements appropriés, mais construit également des modules de transport complets. Petit tour d'horizon.

Le sang est un fluide fascinant. Il transporte l'oxygène et les substances nutritives, élimine les corps étrangers et referme les plaies. Tout au moins dans des conditions normales. En effet, certaines personnes souffrent de troubles de la coagulation. Des troubles désagréables aux conséquences graves, qui peuvent même entraîner la mort. Le dépistage précoce des maladies sanguines et la recherche d'un traitement approprié sont donc primordiaux. Ceci présuppose de nombreuses analyses. C'est pourquoi les laboratoires et les hôpitaux sont équipés d'analyseurs capables d'effectuer automatiquement le pipetage d'échantillons 24 heures/24 et de fournir rapidement les résultats correspondants. Ces automates industriels doivent fonctionner avec une grande précision et en toute fiabilité. Tous les composants et les développeurs sont donc soumis à un énorme défi.

Des analyses de sang entièrement automatiques

Stago est une société française spécialisée dans les analyseurs destinés au diagnostic hémostatique, c'est-à-dire concernant la coagulation sanguine. Environ 20 000 appareils Stago sont utilisés dans le monde entier, à l'instar du STA R Max.

Cet analyseur entièrement automatique est équipé d'un robot à trois axes et peut traiter 215 échantillons et 1000 récipients d'essai. La machine fonctionne de manière automatique, contrôle les résultats, les compare et surveille les processus. Une belle économie de temps pour les biologistes et les techniciens. Cet appareil est donc destiné aux laboratoires qui doivent gérer de grandes quantités d'échantillons.

La précision selon trois axes

STA R Max a été lancé sur le marché fin 2014. Mais le premier analyseur Stago équipé d'un robot à 3 axes, X, Y et Z remonte à 1991. Et dès cette époque, la société de distribution de maxon motor en France, mdp, est associée au projet. Le spécialiste des entraînements a donc naturellement été mis à contribution pendant la première phase de développement du STA R Max, pour répondre à la question primordiale: comment obtenir des mouvements d'une grande précision sur les trois axes? Comment obtenir un pipetage entièrement automatique des réactifs? "Forte de sa grande expérience, la société mdp a finalement adapté ses produits standard à nos exigences", explique Jean-François Gelin, chef de projet et responsable Innovation R&D chez Stago. "Par ailleurs, mdp et maxon ont apporté leur savoir-faire technique et nous ont prodigué de précieux conseils."

Commande simple des moteurs

Aujourd'hui, les deux entreprises collaborent si étroitement que mdp assemble le système de transport complet des racks de pipettes, dans sa propre usine de production de Neyron, avant de le livrer à Stago pour le montage final. Différents modèles de moteurs DC maxon A-max, de diamètre compris entre 16 et 26 millimètres, sont chargés du déplacement des racks. Ces moteurs à courant continu très dynamiques se commandent simplement. mdp fait également appel à des réducteurs planétaires appropriés pour réaliser les différents couples requis. La société de distribution de maxon s'affirme ainsi à la fois comme spécialiste des entraînements et comme experte en mécatronique et en automatisation. "Ceci reflète parfaitement l'idée de notre slogan: ‹Motors, Systems, Solutions›", explique Alain Pontille, directeur général de mdp. "Nous travaillons en étroite collaboration avec nos clients pour élaborer les solutions qui garantissent la rentabilité du produit."

La collaboration avec Stago a porté ses fruits. "Lorsque nous avons commencé à développer des analyseurs d'hémostase, pratiquement personne ne croyait en notre réussite", raconte Jean-François Gelin, de la société Stago. Aujourd'hui, l'entreprise emploie plus de 2100 personnes et livre ses produits high-tech dans plus de 110 pays.

Distribution et production partielle de moteurs maxon motor

mdp fait officiellement partie du groupe maxon motor depuis l'automne 2014. Auparavant, l'entreprise était le partenaire de distribution du groupe en France. Fondée en 1982, mdp fut d'abord distributeur de micromoteurs de différents constructeurs. L'entreprise connut ensuite une forte croissance grâce à des produits standard expédiés rapidement et à un centre d'appels d'assistance technique. Aujourd'hui, 45 personnes travaillent au siège la société à Neyron, près de Lyon, que ce soit dans la distribution, le développement ou la propre usine de production de l'entreprise. En plus des entraînements, mdp fabrique également sur demande des systèmes d'entraînement complets, comme dans le cas de Stago. mdp compte ainsi parmi les six sites de production de maxon motor dans le monde. Les autres sites de trouvent en Suisse, en Allemagne, en Hongrie, aux Pays-Bas et en Corée.

 © maxon motor ag

Navigateur produits

Adresse

mdp SAS

21 porte du Grand Lyon01700 NeyronFrance
+33 (0)4 72 01 83 00 +33 (0)4 72 01 83 09
Contact