Le positionnement parfait: un laser ouvre la voie

Toute intervention chirurgicale présente des risques. Un certain nombre de nouvelles techniques ont été mises au point pour en minimiser l'impact sur les patients, à l'exemple de la navigation 3D au laser destinée à la scanographie.

Le service de radiologie de l'hôpital universitaire de Bâle est équipé de matériel dernier cri. En plus du premier appareil de radiographie 3D au monde, l'hôpital universitaire de Bâle mise également sur un nouveau système de navigation au laser destiné à accompagner les ponctions guidées par scanographie (CT). «Ce système présente de nombreux avantages pour les interventions contrôlées par l'imagerie» explique le Docteur Christoph Zech, qui dirige chef de service de la radiologie interventionnelle de l'hôpital universitaire de Bâle.

Rendre l'invisible visible

Utilisée depuis 1974, la scanographie enregistre des radiographies détaillées par coupes transversales. Elle permet aux médecins d'obtenir des images à haute résolution du corps humain et de connaître ainsi le point précis qu'ils souhaitent atteindre, par exemple pour prélever un échantillon tumoral. Mais comment atteindre ce point? Où exactement placer l'aiguille? Quel angle choisir? Une tâche délicate jusqu'à présent, car il s'agit de millimètres. C'est là que le système de navigation au laser entièrement automatique de la société amedo intervient à vos côtés. Le système comprend un élément en arc de cercle monté au plafond, qui accueille un module laser de positionnement motorisé. C'est tout – un système simple à grande efficacité pour le médecin et le patient.

L'exposition aux radiations réduite

Le rayon laser du système de navigation projette le site de l'accès et l'angle de l'aiguille sur la peau du patient, ce qui visualise la trajectoire de l'aiguille que le radiologue doit suivre avec l'instrument. Le Dr Zech définit la position exacte de l'aiguille au moyen d'un commutateur à pédale. Le médecin déclenche ainsi une séquence d'images destinée à surveiller l'intervention en cours, à savoir l'infiltration d'une racine nerveuse. L'écran du scanographe indique la position de l'aiguille fine de 0,7 mm avec la plus grande précision. Dès la première série d'images, elle se trouve au bon endroit. «C'est ici que le nouveau système de navigation au laser nous aide énormément», explique le Dr. Zech. Comme la profondeur de pénétration de l'aiguille s'affiche aussi, il n'est pratiquement plus nécessaire de vérifier la position à l'aide d'images scanographiques par couche, ce qui diminue considérablement l'exposition des patients aux radiations. Avec la technique traditionnelle, la position de l'aiguille devait être vérifiée deux voire trois fois plus souvent, même encore plus.

Des moteurs maxon positionnent le laser

Le déplacement de l'unité laser mobile avec haute précision sur l'arc de cercle de l'appareil a été confié à des systèmes d'entraînement maxon sans balais: un moteur plat sans balais de 45 mm de diamètre combiné avec le réducteur planétaire GS45 et un codeur MR. À l'aide d'un disque de synchronisation, ils entraînent une courroie sans fin qui déplace le chariot sur l'arc de cercle. Le chariot contient le pointeur laser pivotant.

Deux autres moteurs maxon assurent le pivotement du mécanisme des miroirs laser: les moteurs sans balais EC-max 16. Combinés avec le réducteur planétaire GP16A et le codeur MR, ils assurent le réglage précis du rayon laser afin d'indiquer tous les angles nécessaires à l'intervention. Les trois modules EPOS2 36/2 prennent en charge la commande des moteurs en tenant compte de tous les paramètres du processus et ils assurent la communication avec l'ordinateur de commande. Volker Trösken, associé-gérant d'amedo, explique que ce sont avant tout la petite forme et la grande fiabilité qui ont fait pencher la balance en faveur des systèmes d'entraînement maxon.

Avec ce système de navigation au laser, la jeune entreprise en génie médical de Bochum a développé un appareil novateur. Son succès est impressionnant – 16 appareils sont utilisés aujourd'hui dans le monde entier. L'équipe de six personnes a des partenaires de distribution dans 14 pays. «Nous avons constaté que les médecins ont besoin d'une aide à la navigation simple, à moindre risque et rapide pour les opérations des scanographie inverventionnelle. Nous avons donc développé le système de navigation au laser en coopération avec l'Institut Grönemeyer de microthérapie à Bochum.»  

 © maxon motor ag

Navigateur produits

mdp

21 porte du Grand Lyon01700 NeyronFrance
+33 (0)4 72 01 83 00 +33 (0)4 72 01 83 09
Contact